Lorsqu’un patient cherche des solutions pour soulager ses douleurs et récupérer plus rapidement de ses blessures, qui devra-t’il consulter ?

Ici, il est important de comprendre la différence entre deux métiers souvent confondus : l'ostéopathie et la kinésithérapie. Bien que les deux disciplines agissent sur le système musculo-squelettique, elles ont des approches différentes envers le patient.

L'ostéopathie est une thérapie manuelle qui vise à améliorer la fonction corporelle en appliquant des actes ayant des effets sur les muscles, les articulations et les ligaments.

Le but de l'ostéopathe est de traiter des douleurs et des dysfonctionnements, en utilisant une variété de techniques, notamment la manipulation vertébrale, la mobilisation articulaire et des techniques musculaires (pression/inhibition, contracté/relâché etc.). Les effets reconnus de ces actes sont essentiellement une diminution assez rapide de la douleur et des contractions musculaires. Les patients consultent souvent pour cet effet rapide dans le cadre de douleurs aiguës (récentes). L'ostéopathe travaille cependant en étroite collaboration avec ses patients pour concevoir un plan de traitement personnalisé qui peut inclure des exercices de renforcement et une éducation sur les habitudes de vie saines, afin de pérenniser l’amélioration des symptômes obtenue par les actes réalisés.

D'un autre côté, la kinésithérapie est une discipline qui utilise l'exercice thérapeutique et la réadaptation pour traiter les blessures et les maladies qui affectent le système musculo-squelettique.

Les kinésithérapeutes travaillent à la fois sur les muscles et les articulations, et ils utilisent également des techniques manuelles. Les kinésithérapeutes conçoivent des plans de traitement qui incluent un accompagnement d’exercices de renforcement, étirements, et des techniques de mobilisation articulaire pour aider les patients à retrouver leur fonction normale. L’objectif premier des stratégies mises en place est de modifier progressivement les capacités des tissus et des systèmes ciblés. Les prises en charge sont souvent étalées sur le long terme.

L'ostéopathie et la kinésithérapie ont donc des similitudes gestuelles, et conceptuelles en termes de raisonnement, basés sur l’anatomie, la physiologie et la biomécanique.

Les deux professions exigent des compétences en diagnostic, en traitement et en prévention pour aider les patients à retrouver à la fois santé et bien-être. Les ostéopathes et les kinésithérapeutes peuvent travailler en entreprise, en clinique de physiothérapie ou en clinique ostéopathique, et ils peuvent également pratiquer en privé au sein d’un cabinet sous un statut libéral.
    Il est important de souligner que chacune des deux professions a une éthique professionnelle élevée et est engagée dans des soins de santé de haute qualité. Les ostéopathes et les kinésithérapeutes sont tenus de suivre des études supérieures et de se tenir au courant des dernières avancées en matière de recherche et de formation continue. Chez Ostéobio, nous mettons un point d’honneur à faire partie de la recherche en santé ostéopathique et disposons de nos propres outils comme notre laboratoire de recherche.
    En fin de compte, l’ostéopathie et la kinésithérapie sont des professions de la santé qui ont des approches différentes mais complémentaires pour aider les patients à retrouver leur santé et leur bien-être. La décision de choisir entre l’ostéopathie et la kinésithérapie dépendra des besoins individuels du patient. Il est important de consulter un professionnel de la santé pour déterminer le meilleur plan de traitement pour une récupération réussie. Que ce soit en ostéopathie ou en kinésithérapie, les patients peuvent s’attendre à recevoir des soins de haute qualité pour leur système musculo-squelettique, leur douleur et leur réadaptation.

 

Pauline Lecourt, ostéopathe à Grenoble (38) diplômée en 2014

Je suis fière de l’enseignement rationnel de qualité que j’ai reçu. Le métier d’ostéopathe m’a été transmis avec passion et aujourd’hui c’est avec assurance que j’assure la prise en charge de mes patients.

Hélène Medinger, ostéopathe exerçant au sein de 2 teams moto, diplômée en 2013

Ostéobio est une école novatrice tant dans sa vision de prise en charge des patients que dans l’enseignement délivré. Je soulignerais également l’importance des stages et la pratique terrain omniprésente dans le cursus.

Julien Figved, ostéopathe à La Celle-Saint-Cloud (78) diplômé en 2012

Les compétences professionnelles acquises lors de ma formation à Ostéobio me permettent de savoir où me situer dans le parcours de soin dans le cadre d’une prise en charge, notamment pluridisciplinaire, de la pathologie fonctionnelle. Cette formation de qualité m’offre la possibilité de travailler en collaboration avec plusieurs professionnels de santé (médecin généraliste, du sport, neurologue, orthophoniste, podologues…).

Rejoignez-nous

715

1,6 K

1105

46,2K
vues/mois