Le métier d'ostéopathe vous intéresse ? Découvrez en quoi il consiste, ce qu'est l'ostéopathie, les études qui mènent à ce métier, et les perspectives d'avenir de ce métier.
mapping du corps humain

Qu'est-ce que le métier d'ostéopathe ?

Le métier d'ostéopathe a de plus en plus le vent en poupe en France, mais de quoi s'agit-il au juste ? Le métier d'ostéopathe a pris naissance au XIXe siècle aux Etats-Unis, grâce à un médecin, Andrew Taylor Still, qui en a énoncé les principes.

Les bases sur lesquelles repose l'ostéopathie sont la dépendance des organes entre eux.

Par conséquent, si une altération de la mobilité des organes se produit, il peut y avoir des répercussions sur le reste du corps. En envisageant le corps dans son ensemble, l'ostéopathie permet ainsi de traiter les troubles fonctionnels du corps humain. La pratique de l'ostéopathie repose essentiellement sur les mains du praticien.

Le métier d'ostéopathe est protégé par le titre RNCP en France.

Comment devenir ostéopathe ?

Pour devenir ostéopathe, il faut faire 5 ans d'études après le bac. Ces études se déroulent dans une école d’ostéopathie privée, agréée par l'État. Cela permet d'obtenir le titre d'ostéopathe à l'issue des études et d'exercer, le plus souvent dans un cabinet privé. Les études sont à la fois théoriques et pratiques, elles incluent des travaux dirigés et une véritable formation pratique poussée pour permettre aux futurs praticiens d'avoir une connaissance parfaite du corps humain et de son fonctionnement.

Les patients consultent l’ostéopathe pour des troubles d’origine vertébrale, des douleurs lors de mouvements, ou encore pour des problèmes organiques comme les troubles digestifs, respiratoires ou urinaires. Une consultation chez l'ostéopathe commence par une série de questions que l'ostéopathe pose au patient pour mieux comprendre son contexte et appréhender l'origine de ses douleurs. L’ostéopathe va chercher à obtenir le plus d’informations possibles sur les douleurs afin de poser son diagnostic et traiter le patient au mieux. Ensuite, le mode d'action de l'ostéopathe consiste à effectuer des manipulations autour des zones douloureuses.

Le praticien va rechercher pas à pas l'origine des douleurs et chercher à les atténuer grâce à des mouvements, des rotations, des exercices divers effectués sur les membres, des articulations, les organes ou encore sur la colonne vertébrale.

Ostéopathie ou kinésithérapie ?

L'ostéopathie est à distinguer de la kinésithérapie car le premier peut être consulté librement, sans ordonnance du médecin, lorsque vous ressentez des douleurs.

L'ostéopathe recherchera des dysfonctionnements qui relèvent de la mobilité des organes entre eux, posera un diagnostic et procèdera aux mouvements et exercices appropriés pour votre cas. Le kinésithérapeute, quant à lui, intervient sur prescription du médecin, pour effectuer la rééducation d'une zone spécifique du corps, en particulier lorsqu'il s'agit de douleurs musculo-tendineuses.

Si l'intervention de l'ostéopathe est souvent ponctuelle et même préventive, celle du kinésithérapeute consiste généralement en des rendez-vous fréquents et sur de longues durées. Quoi qu'il en soit, les deux spécialités agissent sur le mouvement de manières différentes et elles se complètent.

Les études pour devenir kinésithérapeute sont plus courtes (4 ans) que les études pour se spécialiser en ostéopathie (5 ans).

Le métier d'ostéopathe

Une étude IPSOS datant de 2016 montre que 67% des Français ont déjà consulté un ostéopathe. Ce nombre est en hausse depuis plusieurs années. La consultation auprès de l'ostéopathe devient donc une pratique courante dans l'Hexagone, créant un véritable marché pour ceux qui souhaitent se lancer dans ce métier prometteur. Le nombre d'ostéopathes qui s'installent et exercent est en hausse constante depuis plusieurs années.

De plus, l'ostéopathie est de plus en plus souvent remboursée par les mutuelles des patients, ce qui augmente le nombre de consultations car il n'y a pas de prise en charge de l'ostéopathie par l'assurance maladie.

L'ostéopathie est devenue attractive auprès des patients depuis la reconnaissance du titre d'ostéopathe en 2002 en France et grâce aux efforts menées par la profession pour se structurer et se faire connaître.

Quels sont les avantages de ce métier et quel est la cadre de travail ?

L'ostéopathe est un métier libéral, qui s'exerce dans un marché ouvert. Après l'obtention de son diplôme, on peut s'installer où on le souhaite. Il n'y a pas de restriction ni de conditions à l'installation. On estime que 20 millions d'actes sont réalisés chaque année par les ostéopathes en France.

Les ostéopathes sont inégalement répartis sur le territoire, leur concentration est plus forte dans les grandes villes et les villes moyennes, tandis qu'elle est plus faible dans les zones rurales, où, par ailleurs l'accès aux soins classiques est lui aussi ardu.

L'un des avantages du métier d'ostéopathe concerne la liberté de gérer son emploi du temps comme on le souhaite : on planifie ses rendez-vous avec les patients comme on le souhaite, ce qui en fait un métier permettant un bon équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Cela peut être particulièrement attractif si vous avez des enfants, ou que vous souhaitez vous ménager du temps pour vos loisirs ou simplement du temps pour vous.

Pour attirer une clientèle lorsqu'il s'installe, l'ostéopathe peut rejoindre un réseau de soins, et intéresser des patients dont la mutuelle rembourse l'intervention. Dans certaines régions considérées comme des "déserts médicaux", où l'accès au médecin généraliste est compliqué ou long et lorsque l'hôpital le plus proche nécessite un déplacement conséquent, il peut être plus aisé de consulter un ostéopathe. Ces facteurs expliquent l'attractivité du métier auprès de nombreux jeunes en formation initiale mais également d'adultes en reconversion professionnelle ces dernières années.

L'ostéopathe peut créer son propre cabinet ou reprendre un cabinet existant. Il peut aussi travailler seul ou en association avec d'autres ostéopathes ou encore avec d'autres professions médicales ou paramédicales. Il est également possible d’être ostéopathe salarié dans des entreprises.

Tarifs de consultation en ostéopathie

Le tarif d'une consultation auprès d'un ostéopathe varie entre 50 et 90€ la séance, selon que l'ostéopathe exerce dans une petite ville ou une grande ville. À Paris, les tarifs des séances sont plus élevés.

Salaire de l'ostéopathe

En début de carrière, lorsqu'il s'installe, l'ostéopathe gagne à peu près le SMIC soit environ 1 500 euros bruts par mois.

Ce salaire évolue en fonction de la clientèle. Lorsque l'ostéopathe se constitue une clientèle fidèle et régulière, il peut gagner jusqu'à 4000 ou 5000 euros par mois.

Évolutions de carrière

L'employabilité des ostéopathes est bonne et les perspectives sont très positives. Une évolution de carrière possible pour les ostéopathes consiste à se spécialiser, par exemple dans l'ostéopathie du sport.

En effet, comme l'ostéopathe est un spécialiste du mouvement, une clientèle de patients sportifs s'intéresse à cette pratique et aux bénéfices qu'elle peut leur apporter. Les ostéopathes peuvent aussi se spécialiser dans les maladies digestives par exemple, car les troubles dans cette sphère sont de plus en plus fréquents dans la population.

Pour se spécialiser, il s'agit de réaliser une formation complémentaire.

Pour conclure, le métier d'ostéopathe est un métier d'avenir, protégé par un titre, et offrant un cadre de travail agréable, au contact du patient. Des formations spécifiques permettent d'accéder à ce métier, vous pouvez les retrouver les chez Ostéobio. 

Hélène Medinger, ostéopathe exerçant au sein de 2 teams moto, diplômée en 2013

Ostéobio est une école novatrice tant dans sa vision de prise en charge des patients que dans l’enseignement délivré. Je soulignerais également l’importance des stages et la pratique terrain omniprésente dans le cursus.

Jean-Baptiste Fuster, Première année à Ostéobio et sportif de haut niveau

J’ai choisi Ostéobio car l’école me suit dans mon projet de sportif de haut niveau, ce que peu de structures font. Au sein d’Ostéobio, les notions de performance et d’efficacité sont prépondérantes. Envisageant une carrière dans le milieu du rugby, l’école nous fait bénéficier de nombreux stages dans le milieu sportif ce qui nous permet de nous familiariser avec des conditions de pratiques professionnelles en dehors d’un cabinet. De plus il existe un vrai apprentissage de la biomécanique qui est mis en avant et la possibilité de pouvoir effectuer un projet professionnel en 4ème année nous offre une véritable autonomie.

Margot Maurel, ostéopathe à Puteaux, diplômée en 2014

Mon cabinet tourne à plein régime malgré la concurrence ! Après bientôt trois années de recul, c’est incroyable comme j’ai l’impression d’avoir été bien formée à mon métier ! Alors merci ?

Rejoignez-nous

contactatosteobio [dot] net