Le métier d'ostéopathe vous intéresse ? Découvrez en quoi il consiste, ce qu'est l'ostéopathie, les études qui mènent à ce métier, et les perspectives d'avenir de ce métier.

 

ostéobio-formation-pratique

Quel est le métier d'ostéopathe ?


Le métier d'ostéopathe devient de plus en plus populaire en France, mais qu'est-ce que c'est exactement ? La profession d'ostéopathe est née dans l'Amérique du XIXe siècle, grâce à un médecin nommé Andrew Taylor Still, qui a posé les principes de la profession.

L'ostéopathie est basée sur l'interdépendance des organes du corps.


Par conséquent, si la mobilité des organes est altérée, il peut y avoir des effets dans d'autres parties du corps. En regardant le corps dans sa globalité, l'ostéopathie traite les dysfonctionnements de l'organisme. La pratique de l'ostéopathie repose donc essentiellement entre les mains du médecin.

La profession d'ostéopathe est protégée en France par le titre RNCP .

Comment devenir ostéopathe ?

Pour devenir ostéopathe, vous devez étudier pendant 5 ans après votre baccalauréat. Ces études sont menées dans des écoles privées d'ostéopathie agréées par l'État. Cela permet d'obtenir le titre et d'exercer en tant qu'ostéopathe à la fin de vos études, généralement en cabinet privé. Les études sont à la fois théoriques et pratiques , elles comprennent des tutoriels et des formations pratiques réellement avancées pour donner aux futurs praticiens une compréhension sans faille du corps humain et de ses mécanismes.  


Les patients prennent notamment rendez-vous chez l’ostéopathe pour des troubles de la colonne vertébrale, des douleurs au mouvement ou des problèmes organiques tels que des troubles digestifs, respiratoires ou urinaires. Une consultation
chez un ostéopathe débute par une série de questions dans lesquelles l'ostéopathe essaie de mieux cerner les antécédents de son patient et de comprendre l'origine de sa douleur. Un ostéopathe cherchera à obtenir le maximum d'informations sur la douleur afin d'établir un diagnostic et de traiter au mieux le patient. Ensuite, l’ostéopathe manipule autour de la zone douloureuse pour la traiter le plus efficacement. 


Les praticiens trouveront progressivement la source de la douleur et la soulageront par des mouvements, des rotations et divers exercices sur les membres, les articulations, les organes ou parfois la colonne vertébrale.

Ostéopathie ou kinésithérapie ?


L'ostéopathie à la spécificité de pouvoir être consultée librement en cas de ressentie de douleur, sans ordonnance du médecin, contrairement à la kinésithérapie. Les ostéopathes recherchent les dysfonctionnements liés à la mobilité entre les organes, établissent un diagnostic et effectuent les mouvements et les exercices adaptés à votre situation. Les kinésithérapeutes, quant à eux, interviennent sur prescription médicale pour rééduquer une zone précise du corps, notamment lorsqu'il s'agit de douleurs musculairo-tendineuses

Si l'intervention d'un ostéopathe est généralement ponctuelle, voire préventive, l'intervention d'un kinésithérapeute comprend souvent des rendez-vous fréquents et sur des périodes prolongées. Le plus important reste de comprendre que les deux spécialités agissent sur le mouvement de manière différente et se complètent. 

La période d'études pour devenir kinésithérapeute est plus courte (4 ans) que pour se spécialiser en ostéopathie (5 ans).

Le métier d'ostéopathe

Une étude IPSOS a montré que 67 % des Français ont déjà consulté un ostéopathe. Ce nombre augmente au fil des ans. La consultation d'un ostéopathe est ainsi devenue une pratique courante en France, créant un véritable marché pour ceux qui souhaitent exercer ce métier prometteur. Le nombre d'ostéopathes établis et pratiquants ne cesse d'augmenter depuis plusieurs années.

De plus, l'ostéopathie est de plus en plus remboursée par les mutuelles de patients, ce qui augmente le nombre de consultations, car l'ostéopathie n'est pas remboursée par l'assurance-maladie. 

Depuis la reconnaissance du titre d'ostéopathie en France en 2002, la discipline est devenue attractive pour les patients grâce aux efforts de structuration des ostéopathes professionnels.

Quels sont les avantages de ce métier et quel est l'environnement de travail ?

Un ostéopathe est un indépendant travaillant sur le marché libre. Après l'obtention de votre diplôme, vous pouvez vous installer où vous voulez. Il n'y a pas de restrictions ou de conditions d'installation. On estime que les ostéopathes français réalisent environ 20 millions d’actes de prise en charge chaque année.

Les ostéopathes sont inégalement répartis sur le territoire, avec des concentrations plus élevées dans les grandes et moyennes villes et bien plus faibles dans les zones rurales, où les soins de routine sont moins accessibles. 

L'un des avantages du métier d'ostéopathe est la possibilité de gérer son emploi du temps selon ses envies : les rendez-vous avec les patients peuvent être organisés selon la préférence du praticien, ce qui en fait un moyen idéal pour parvenir à un bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle : c’est l’opportunité d’avoir une carrière équilibrée. Cela peut être particulièrement intéressant si vous avez des enfants ou si vous souhaitez consacrer du temps à vos loisirs ou simplement à vous-même.

Pour attirer des patients au fur et à mesure de son installation, un ostéopathe peut s’il le souhaite rejoindre un réseau de soins, attirant ainsi une patientèle dont la mutuelle rembourse l'intervention. Dans certaines régions considérées comme des « déserts médicaux », consulter un médecin généraliste est compliqué et long. Il peut être plus facile de consulter un ostéopathe lorsque l'hôpital le plus proche nécessite un long voyage. Ces facteurs expliquent l'attractivité de la carrière pour de nombreux jeunes en début de formation, ainsi que pour les adultes qui se sont reconvertis professionnellement ces dernières années.

Une fois diplômés, les ostéopathes peuvent créer leur propre cabinet ou reprendre des cabinets existants. Il peut également travailler seul ou en collaboration avec d'autres ostéopathes ou d'autres professions médicales ou paramédicales. Il est également possible de devenir ostéopathe salarié d'une entreprise .

Tarifs de consultations ostéopathiques

Le prix d'une consultation avec un ostéopathe varie entre 50 et 90 euros, selon que l'ostéopathe exerce dans une petite ou dans une grande ville. À Paris, les prix sont plus élevés.

Salaire de l’ostéopathe

Au début de sa carrière, lorsqu'il s'est installé, un ostéopathe gagne environ le SMIC, soit environ 1 500 € bruts par mois. 

Ce salaire varie selon la patientèle. Lorsqu'un ostéopathe se constitue une patientèle fidèle et régulière, il peut gagner jusqu'à 4000 ou 5000 euros par mois.

Évolution de carrière

L'employabilité des ostéopathes est bonne et les perspectives sont très positives. 
Les cheminements de carrière possibles pour les ostéopathes sont les spécialisations, comme l'ostéopathie du sport.


En effet, puisque les ostéopathes sont des spécialistes de l'exercice, une patientèle sportive est intéressée par la pratique et les avantages qu'elle peut leur apporter. Par exemple, les ostéopathes peuvent également se spécialiser dans les troubles digestifs, car les troubles de ce domaine sont de plus en plus fréquents dans la population.

Pour se spécialiser, c'est une question de formation complémentaire.

Au total, le métier d'ostéopathe est le métier d'avenir, protégé par le titre, et offre un cadre de travail agréable au contact des patients. Des formations spécifiques permettent d'entrer dans l'industrie et vous pouvez les trouver chez Ostéobio.

ostéobio-avenir-formation

Hélène Medinger, ostéopathe exerçant au sein de 2 teams moto, diplômée en 2013

Ostéobio est une école novatrice tant dans sa vision de prise en charge des patients que dans l’enseignement délivré. Je soulignerais également l’importance des stages et la pratique terrain omniprésente dans le cursus.

Julien Figved, ostéopathe à La Celle-Saint-Cloud (78) diplômé en 2012

Les compétences professionnelles acquises lors de ma formation à Ostéobio me permettent de savoir où me situer dans le parcours de soin dans le cadre d’une prise en charge, notamment pluridisciplinaire, de la pathologie fonctionnelle. Cette formation de qualité m’offre la possibilité de travailler en collaboration avec plusieurs professionnels de santé (médecin généraliste, du sport, neurologue, orthophoniste, podologues…).

Lélia Ferbus, ostéopathe à Ecueillé (36) diplômée en 2016

Un grand merci à Ostéobio de m’avoir permis de devenir une ostéopathe qualifiée. La qualité de l’enseignement ainsi que l’expérience obtenue grâce au projet professionnel effectué sous la tutelle d’un ostéopathe aguerri m’ont permis de m’installer sans soucis majeur et d’être reconnue par les patients et les médecins généralistes des alentours. Ces derniers orientent d’ailleurs leurs malades vers moi. En six mois de temps, ma patientèle s’élargit régulièrement, atteignant la fourchette de 20 à 25 personnes par semaine, et elle continue de s’accroître. Les retours que j’ai pu recevoir de la part de professionnels du monde médical ou autre ne sont que positifs.

Rejoignez-nous

715

1,6 K

1105

46,2K
vues/mois