Cette année encore, Marie-Laure Ostie nous a fait l’honneur de venir enseigner à nos étudiants diplômés les meilleures pratiques pour la prise en charge ostéopathique du nourrisson.


Étalée sur 3 jours, cette formation à la fois théorique et pratique a entraîné les participants à évaluer le développement neuro-sensori-moteur du bébé.
 
Ayant lieu deux fois par an sur le campus d’Ostéobio, la formation nourrisson est le moment idéal pour se spécialiser et approfondir ses connaissances de l’ostéopathie en général, tout en ouvrant des opportunités de diversification de sa clientèle.
 
Entre autres, les participants à la formation ont pu apprendre à recueillir les informations pertinentes à un bilan de santé du nouveau-né en fonction de son âge. Ils ont également pu affiner leur analyse de la douleur du nourrisson, accompagner la mise en place de l’alimentation, du sommeil et de la croissance ainsi qu’adapter le traitement des troubles digestifs et comportementaux. Enfin, les ostéopathes ont pu jouer le rôle d’accompagnement de la croissance crânio-faciale de patients de moins d’un an et adapter le traitement des torticolis et des plagiocéphalies.

 

Hélène Medinger, ostéopathe exerçant au sein de 2 teams moto, diplômée en 2013

Ostéobio est une école novatrice tant dans sa vision de prise en charge des patients que dans l’enseignement délivré. Je soulignerais également l’importance des stages et la pratique terrain omniprésente dans le cursus.

Jean-Baptiste Fuster, Première année à Ostéobio et sportif de haut niveau

J’ai choisi Ostéobio car l’école me suit dans mon projet de sportif de haut niveau, ce que peu de structures font. Au sein d’Ostéobio, les notions de performance et d’efficacité sont prépondérantes. Envisageant une carrière dans le milieu du rugby, l’école nous fait bénéficier de nombreux stages dans le milieu sportif ce qui nous permet de nous familiariser avec des conditions de pratiques professionnelles en dehors d’un cabinet. De plus il existe un vrai apprentissage de la biomécanique qui est mis en avant et la possibilité de pouvoir effectuer un projet professionnel en 4ème année nous offre une véritable autonomie.

Pauline Lecourt, ostéopathe à Grenoble (38) diplômée en 2014

Je suis fière de l’enseignement rationnel de qualité que j’ai reçu. Le métier d’ostéopathe m’a été transmis avec passion et aujourd’hui c’est avec assurance que j’assure la prise en charge de mes patients.

Rejoignez-nous

715

1,6 K

1105

46,2K
vues/mois