11ème édition du journal d'information d'Ostéobio.

La finalisation des décrets sur la formation en ostéopathie suscite beaucoup de questions quant à l'avenir de la profession. Notre invité, Maître Collart, avocat spécialiste en droit de la santé, explique en détail:
* l'agrément des écoles et le titre RNCP
* l'intérêt du titre RNCP et sa reconnaissance par l'Etat
* la mobilité internationale et les crédits ECTS
* la correspondance entre RNCP de niveau 1 et Master

Et enfin, la Revue des Médias revient sur la signification des Masters en ostéopathie et salue la clarté du Registre des Ostéopathes de France au sujet du titre RNCP.

Margot Maurel, ostéopathe à Puteaux, diplômée en 2014

Mon cabinet tourne à plein régime malgré la concurrence ! Après bientôt trois années de recul, c’est incroyable comme j’ai l’impression d’avoir été bien formée à mon métier ! Alors merci ?

Pauline Lecourt, ostéopathe à Grenoble (38) diplômée en 2014

Je suis fière de l’enseignement rationnel de qualité que j’ai reçu. Le métier d’ostéopathe m’a été transmis avec passion et aujourd’hui c’est avec assurance que j’assure la prise en charge de mes patients.

Julien Figved, ostéopathe à La Celle-Saint-Cloud (78) diplômé en 2012

Les compétences professionnelles acquises lors de ma formation à Ostéobio me permettent de savoir où me situer dans le parcours de soin dans le cadre d’une prise en charge, notamment pluridisciplinaire, de la pathologie fonctionnelle. Cette formation de qualité m’offre la possibilité de travailler en collaboration avec plusieurs professionnels de santé (médecin généraliste, du sport, neurologue, orthophoniste, podologues…).

Rejoignez-nous

407

1,34K

566

46,2K
vues/mois

contactatosteobio [dot] net