Contraint de rester chez soi, pas toujours facile de trouver de quoi occuper ces longues journées. Organisation, rangement, culture... Voici des astuces et conseils pour lutter contre la monotonie durant le confinement.

L’organisation & la vie quotidienne pour télétravailler

En ces temps confinés, nous sommes pour la plupart contraints de travailler depuis notre domicile. Si pour certains cette tâche est facile pour d’autres l’organisation peut s’avérer compliquée.

Afin de pouvoir travailler dans les meilleures conditions il est important d’organiser son espace de travail. Avoir un coin bureau cosy et accueillant fait partie des astuces à suivre pour pouvoir travailler sereinement. Dans l’idéal si ce bureau peut être aussi seulement dédié au travail et qu’il est possible de le quitter le soir pour un autre espace dans la pièce ou la maison cela permet de « couper » et de passer à autre chose. Les week-ends sont aussi sacrés et à ne pas négliger pendant cette période. Profitez-en pour vous reposer ou pour tester de nouvelles activités.

Il est évident que le télétravail ou les cours en distanciel nécessitent de s’organiser différemment mais garder un rythme régulier permet de tenir la longueur et de se sentir un peu moins « enfermé ». C’est le moment d’essayer de nouvelles organisations de travail et de révision afin de pouvoir optimiser son efficacité mais aussi pour apprendre à se connaitre mieux. C’est aussi une période où on peut se projeter et penser à son avenir.

Un peu de culture pour se détendre

Pourquoi ne pas profiter du confinement pour découvrir de nouvelles choses. Le web regorge d’activités culturelles qui permettent de s’échapper.

  • Une séance de ciné

Le confinement : un vrai bouleversement pour le quotidien.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons rester tranquillement chez nous et essayer de vivre de la meilleure manière possible en trouvant un bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. Un mot d’ordre : s’adapter en essayant de profiter  !

Jean-Baptiste Fuster, Première année à Ostéobio et sportif de haut niveau

J’ai choisi Ostéobio car l’école me suit dans mon projet de sportif de haut niveau, ce que peu de structures font. Au sein d’Ostéobio, les notions de performance et d’efficacité sont prépondérantes. Envisageant une carrière dans le milieu du rugby, l’école nous fait bénéficier de nombreux stages dans le milieu sportif ce qui nous permet de nous familiariser avec des conditions de pratiques professionnelles en dehors d’un cabinet. De plus il existe un vrai apprentissage de la biomécanique qui est mis en avant et la possibilité de pouvoir effectuer un projet professionnel en 4ème année nous offre une véritable autonomie.

Julien Figved, ostéopathe à La Celle-Saint-Cloud (78) diplômé en 2012

Les compétences professionnelles acquises lors de ma formation à Ostéobio me permettent de savoir où me situer dans le parcours de soin dans le cadre d’une prise en charge, notamment pluridisciplinaire, de la pathologie fonctionnelle. Cette formation de qualité m’offre la possibilité de travailler en collaboration avec plusieurs professionnels de santé (médecin généraliste, du sport, neurologue, orthophoniste, podologues…).

Hélène Medinger, ostéopathe exerçant au sein de 2 teams moto, diplômée en 2013

Ostéobio est une école novatrice tant dans sa vision de prise en charge des patients que dans l’enseignement délivré. Je soulignerais également l’importance des stages et la pratique terrain omniprésente dans le cursus.

Rejoignez-nous

359

1,32K

452

46,9K
visiteurs/mois

contactatosteobio [dot] net