Ostéobio révise à la hausse ses ambitions pour l’accueil de ses élèves… avec le complet assentiment du Ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Ostéobio : une « formation pratique clinique adaptée » reconnue par le Ministère

Le cycle d’études en amont du diplôme d’ostéopathe comprend nécessairement au moins 150 consultations complètes de patients pour chacun des étudiants durant sa scolarité. La « formation pratique clinique » doit se dérouler pour au moins deux tiers de son temps, sous la responsabilité d’un enseignant ostéopathe de l’établissement au sein même de l’École, le dernier tiers ayant lieu dans le cadre de stages externes, notamment en milieu sportif ou en entreprise.

Ces dispositions impactent la capacité d’accueil des élèves, car, à Ostéobio comme ailleurs, plus il y a d’inscrits, plus l’école doit être en mesure d’offrir un nombre conséquent de consultations avec des patients réels.

Ostéobio : une clinique interne parfaitement équipée pour la formation de 450 élèves

Lorsqu’en mars 2016, Ostéobio a reçu son agrément de la part du Ministère des Affaires sociales et de la Santé, une erreur matérielle a conduit à une évaluation erronée de la capacité d’accueil de l’École par la Commission Consultative Nationale d’Agrément, ne prenant en compte que quatre salles de consultation au lieu des dix existantes. Une erreur de plus dans le traitement de notre dossier par la CCNA, mais nous commençons à être habitués…

Le 30 mai 2016, après une révision objective du dossier faisant suite à un recours gracieux, le Ministère autorise donc naturellement l’École à accueillir 450 élèves, soit une augmentation de plus de 80 étudiants par rapport au plafond qu’imposait initialement l’agrément de mars dernier.

Ostéobio : les prises en charge en milieu hospitalier toujours d’actualité

Dans sa révision de l’agrément accordé à Ostéobio, le Ministère continue tout de même à considérer les prises en charges de patients en milieu hospitalier comme des stages externes et non comme des activités de clinique interne. Ceci fera l’objet d’un autre débat. Peu importe pour le moment, puisque Ostéobio reste la seule école en France à proposer deux partenariats de ce type, pour la plus grande satisfaction de ses étudiants.

Au final, cette bonne nouvelle réaffirme l’aptitude de l’École à former un nombre d’élèves conséquent dans des conditions matérielles et pédagogiques optimales. Ostéobio continue donc sa marche vers l’excellence… au bénéfice de ses étudiants, mais aussi de ses patients !

florian

Lélia Ferbus, ostéopathe à Ecueillé (36) diplômée en 2016

Un grand merci à Ostéobio de m’avoir permis de devenir une ostéopathe qualifiée. La qualité de l’enseignement ainsi que l’expérience obtenue grâce au projet professionnel effectué sous la tutelle d’un ostéopathe aguerri m’ont permis de m’installer sans soucis majeur et d’être reconnue par les patients et les médecins généralistes des alentours. Ces derniers orientent d’ailleurs leurs malades vers moi. En six mois de temps, ma patientèle s’élargit régulièrement, atteignant la fourchette de 20 à 25 personnes par semaine, et elle continue de s’accroître. Les retours que j’ai pu recevoir de la part de professionnels du monde médical ou autre ne sont que positifs.

Hélène Medinger, ostéopathe exerçant au sein de 2 teams moto, diplômée en 2013

Ostéobio est une école novatrice tant dans sa vision de prise en charge des patients que dans l’enseignement délivré. Je soulignerais également l’importance des stages et la pratique terrain omniprésente dans le cursus.

Margot Maurel, ostéopathe à Puteaux, diplômée en 2014

Mon cabinet tourne à plein régime malgré la concurrence ! Après bientôt trois années de recul, c’est incroyable comme j’ai l’impression d’avoir été bien formée à mon métier ! Alors merci ?

contactatosteobio [dot] net