La première solution c'est d'intégrer une formation initiale, c'est à dire une formation juste après le bac à temps complet qui va vous permettre d'exercer exclusivement l'ostéopathie au bout de cinq années de formation. 

La deuxième grande solution c'est de faire une formation en profession de santé donc de devenir médecin ou sage-femme, et ensuite de valider certains enseignements en intégrant une formation post graduée pour obtenir le titre d'ostéopathe en plus de l'exercice de la profession de santé. 

Évidemment le choix de la formation initiale est le plus simple, le moins long.

Comment se déroule la formation initiale en ostéopathie ?

Cela se déroule sur cinq ans et l'entrée dans cette formation initiale se fait essentiellement sur analyse de dossiers et par un entretien avec un membre de l'équipe administrative de la direction de l'établissement Ostéobio. 

Une fois que le dossier est constitué et que l'entretien est effectué, l'admission est possible dans le cursus de formation en première année. Il est possible d'intégrer en cours de cursus une année en ayant validé des enseignements lorsqu'on vient de cursus de formation qui ont des enseignements similaires à ceux du cursus d'ostéopathie. Comme par exemple les STAPS qui peuvent valider les enseignements de première année et intégrer directement la deuxième année en ostéopathie.

Les conditions de réussite ne dépendent pas que du choix de spécialités des enseignements. Pour réussir une formation et devenir ostéopathe, plusieurs parcours sont possibles. Nous avons l'expérience de parcours de formation très divers. Je peux vous parlez de cas de réorientations après un choix de filière littéraire sur l'ancien baccalauréat de certains de nos étudiants qui ont validé leur diplôme sans aucun problème. Il en est de même pour les filières professionnelles

Pourquoi devenir Ostéopathe ?

En plus de l'attrait majeur que représente le service à la personne par l'accompagnement des patients, souvent à travers les différents épisodes de plaintes qu'ils peuvent présenter, les points d'intérêt de notre métier sont nombreux. Il s’agit d’un métier stimulant, manuel et intellectuel. Il faut raisonner rapidement et utiliser son savoir pour le bien des personnes. 

 

Pauline Lecourt, ostéopathe à Grenoble (38) diplômée en 2014

Je suis fière de l’enseignement rationnel de qualité que j’ai reçu. Le métier d’ostéopathe m’a été transmis avec passion et aujourd’hui c’est avec assurance que j’assure la prise en charge de mes patients.

Jean-Baptiste Fuster, Première année à Ostéobio et sportif de haut niveau

J’ai choisi Ostéobio car l’école me suit dans mon projet de sportif de haut niveau, ce que peu de structures font. Au sein d’Ostéobio, les notions de performance et d’efficacité sont prépondérantes. Envisageant une carrière dans le milieu du rugby, l’école nous fait bénéficier de nombreux stages dans le milieu sportif ce qui nous permet de nous familiariser avec des conditions de pratiques professionnelles en dehors d’un cabinet. De plus il existe un vrai apprentissage de la biomécanique qui est mis en avant et la possibilité de pouvoir effectuer un projet professionnel en 4ème année nous offre une véritable autonomie.

Julien Figved, ostéopathe à La Celle-Saint-Cloud (78) diplômé en 2012

Les compétences professionnelles acquises lors de ma formation à Ostéobio me permettent de savoir où me situer dans le parcours de soin dans le cadre d’une prise en charge, notamment pluridisciplinaire, de la pathologie fonctionnelle. Cette formation de qualité m’offre la possibilité de travailler en collaboration avec plusieurs professionnels de santé (médecin généraliste, du sport, neurologue, orthophoniste, podologues…).

Rejoignez-nous

715

1,6 K

1105

46,2K
vues/mois