La vie étudiante bourdonne chez Ostéobio. Les initiatives fleurissent, les projets des uns et des autres s’épanouissent tant sur le plan personnel que professionnel, et vous, Chers Lecteurs, y participez à travers cette newsletter. Merci ! Ce mois-ci, nous nous intéressons au portrait de Mathis, fier étudiant en quatrième année et membre du Bureau Des Étudiants qui a choisi Ostéobio pour réussir sa future carrière en tant qu’ostéopathe.

L’orientation d’un sportif

    Originaire de Chartres en Eure-et-Loir (28), Mathis grandit avec ses deux sœurs aînées dans une atmosphère sportive. Il joue notamment beaucoup au basket, un sport particulièrement mis en valeur par la ville de Chartres, mais alterne aussi avec le volley et de la préparation physique pour ses prochains trails et marathons en 2023 ! Un vrai profil de challenger donc, qui le suivra jusque dans le choix de ses études. En effet, à l’issue de son baccalauréat, Mathis entame une première année de filière STAPS à Orléans et espère poursuivre une formation de kinésithérapeute. Le destin en décidera autrement. Après réflexion et de nombreux échos au sujet de l’ostéopathie, Mathis choisit Ostéobio pour son approche scientifique qui lui convient parfaitement :

« Je suis quelqu’un qui a besoin de chercher la petite bête, comprendre le fond des choses et j’aime pouvoir me reposer à la fois sur la littérature scientifique et sur des professeurs spécialisés dans la recherche. »

    Il rentre directement en deuxième année, réussi à passer toutes les échéances académiques et est maintenant en plein Projet d’Immersion Professionnel (PIP), une particularité des 4ème et 5ème années chez Ostéobio.

Des ambitions professionnelles ambitieuses et réalistes

    Ce projet professionnel, Mathis en profite pleinement. Il passe un à deux soirs par semaine au club de basket de Charenton et est également stagiaire ostéopathe au club de rugby de Chartres. Un vrai succès à seulement 21 ans ! Ce qu’il préfère ? La relation d’équipe qu’il crée avec ses patients. Qu’il soit au bord du terrain ou au cabinet, Mathis sait qu’il n’est là que pour faire la moitié du travail. Il aide, il soulage et conseille, mais le patient doit également travailler de son côté. C’est complémentarité patient/soignant est particulièrement présente dans le cadre de l’ostéopathie et donne un attrait encore plus humain à la profession. Ostéobio peut être fière de la passion qui anime ses étudiants.

    Pour le moment, Mathis n’a qu’un seul but : engranger un maximum d’expérience. Plus tard, il aspire à soigner des sportifs. Son sujet de mémoire porte d’ailleurs le titre « Posture, Respiration et Performances Sportives ». Mathis, fidèle à lui-même ! Néanmoins, il compte compléter sa formation en approfondissant les sujets sur lesquels il se sent le moins à l’aise comme la prise en charge de nourrissons ou d’enfants, parfois en bas âge.

« Idéalement, je me vois travailler avec d’autres professionnels de santé, dans une maison médicale ou un cabinet pluridisciplinaire pour apprendre de mes collaborateurs. J’hésite encore entre m’installer à Chartres, ou peut-être partir proche de la montagne, on verra […]

Dans 10 ans ? Je me vois ostéopathe déjà, ce serait pas mal ! Et puis pourquoi pas de retour à Ostéobio, pour donner des cours aux étudiants. »

Peu importe la direction, tu as tout notre soutien ! Ici, nous espérons que tu reviendras nous donner des nouvelles de ta brillante carrière et transmettras ton savoir aux futurs élèves de l’école ! Un petit mot de la fin pour eux justement ?

« Bien sûr ! Surtout beaucoup de courage pour la première et la deuxième année qui peuvent parfois être difficiles. Au BDE, nous essayons de mettre en place un système de tutorat pour garder l’esprit d’entraide, de communauté et d’amitié entre les différentes promos. N’hésitez pas à participer aux différents événements de la vie du campus, cela ne rendra votre expérience à Ostéobio que meilleure ! »

 

Julien Figved, ostéopathe à La Celle-Saint-Cloud (78) diplômé en 2012

Les compétences professionnelles acquises lors de ma formation à Ostéobio me permettent de savoir où me situer dans le parcours de soin dans le cadre d’une prise en charge, notamment pluridisciplinaire, de la pathologie fonctionnelle. Cette formation de qualité m’offre la possibilité de travailler en collaboration avec plusieurs professionnels de santé (médecin généraliste, du sport, neurologue, orthophoniste, podologues…).

Jean-Baptiste Fuster, Première année à Ostéobio et sportif de haut niveau

J’ai choisi Ostéobio car l’école me suit dans mon projet de sportif de haut niveau, ce que peu de structures font. Au sein d’Ostéobio, les notions de performance et d’efficacité sont prépondérantes. Envisageant une carrière dans le milieu du rugby, l’école nous fait bénéficier de nombreux stages dans le milieu sportif ce qui nous permet de nous familiariser avec des conditions de pratiques professionnelles en dehors d’un cabinet. De plus il existe un vrai apprentissage de la biomécanique qui est mis en avant et la possibilité de pouvoir effectuer un projet professionnel en 4ème année nous offre une véritable autonomie.

Pauline Lecourt, ostéopathe à Grenoble (38) diplômée en 2014

Je suis fière de l’enseignement rationnel de qualité que j’ai reçu. Le métier d’ostéopathe m’a été transmis avec passion et aujourd’hui c’est avec assurance que j’assure la prise en charge de mes patients.

Ostéobio, une école du groupe Eduform'Action

logo du groupe Edu Form Action

Depuis 2022, Eduform’Action, groupe entrepreneurial en fort développement, consolide un réseau d’écoles, de CFA et d’organismes de formation partout en France, formant chaque année 57 000 apprenants. Le groupe propose une offre étendue de formations initiales ou continues dans 3 pôles d’expertise : Santé et Sécurité, Digital et Tech, Impact et Énergie.

Rejoignez-nous

766

1,6 K

1164

46,2K
vues/mois